Les Ardennes Belges

EPISODE 2

Fil de temps

Rencontre avec Catherine de Launoit, artiste aussi discrète que talentueuse, installée dans un petit hameau de la vallée de l’Aisne près d’Erezée.
Regard sur le paysage et le temps qui passe…

“Fil de temps”

Avec Catherine de Launoit – Vallée de l’Aisne

Réalisation : Martin Dellicour & Anne Leidgens – Novembre 2018

Les pages du temps qui passe…

Catherine de Launoit nous ouvre les pages du travail de toute une vie : ses “pages brodées” ressemblent à un album imagé des petites choses de tous les jours.
Dans ce “journal”, elle croque le quotidien sur des morceaux de tissus récupérés…
Au fil des broderies, ce sont les jours, les mois, les années qui se dérobent.
Dans son petit village ardennais, la vie de Catherine est faite de ces petits moments simples, merveilleux, parfois tristes ou mélancoliques mais toujours si importants.

De ses parents, Catherine hérite d’un regard curieux de tout.
Son père est un lecteur passionné qui lui souffle le goût des livres, l’atelier de sa maman, brodeuse, est un repère aux mille trésors.
Enfant, l’un comme l’autre lui montrent la beauté qui réside en chaque chose : la force d’un orage, le ronronnement de son chat, la silhouette de l’arbre au fond du jardin.
En été, ils l’emmènent régulièrement en montagne dans des endroits perdus où les trésors quotidiens sont un caillou, un bois insolite ou la rencontre avec une vache d’alpage.

Intimiste mais pas intime, son travail retranscrit depuis 20 ans cet éveil à la beauté des choses, aussi simples soient-elles, qui ponctuent notre quotidien.
Témoignage sensible et poétique du temps qui passe.

“La colline, derrière chez moi”.

Personnage omniprésent dans le travail de Catherine, la colline derrière sa maison est le symbole de l’éternité, de l’immuable. Personnage central de son paysage, il est le repère tranquille et rassurant.
La colline regarde passer les hommes, leurs quotidiens, les petites comme les grandes choses qui rythment nos vies.

Originaire de la région liégeoise, Catherine est venue s’installer dans la vallée de l’Aisne il y a de nombreuses années -seule – après une séparation.
Cette colline, ses voisins fermiers, le climat parfois plus rude : tout ici lui rappelait la montagne de son enfance…
“Mon village, les gens qui y vivent, le paysage… c’est comme une famille”.

catherine

Catherine

La vie de Catherine est le reflet de sa personnalité : lumineuse dans sa simplicité.
Ses broderies révèlent un regard sensible et émerveillé sur les petites choses de la vie et posent, en filigrane, la question du temps qui passe.
Et si le sens de la vie était justement dans la perception des ces instants de lumières qui ponctuent nos jours ?

« Extravagants, Grotesques et Animaux fantasques,
la brume se déguise encore et toujours. »

— Catherine de Launoit

Suivre le projet

Partenaires de cette aventure :

  • Wallonie
  • DGO3
  • Wallonie Tourisme
  • Festival Nature Namur
  • Forêt.Nature